Qui est-ce?

Georges-Émile LapalmeGeorges-Émile Lapalme (1907-1985)

Né à Montréal le 14 janvier 1907, fils d’Euclide Lapalme, manufacturier, et de Valéda Bazinet, Georges-Émile Lapalme a joué un rôle de premier plan dans le Québec moderne, rôle qui lui vaudra d’être surnommé le « père de la Révolution tranquille ».

Après de brillantes études en droit à l’Université de Montréal, cet humaniste de grande culture, admirateur inconditionnel d’André Malraux, exerce sa profession à Joliette avant de se lancer en politique. Élu pour la première fois député libéral de Joliette-L’Assomption-Montcalm à la Chambre des communes en 1945, il quitte la scène fédérale en 1950 pour devenir chef du Parti libéral du Québec.

En 1961, Georges-Émile Lapalme devient le premier titulaire du ministère des Affaires culturelles du Québec, fonction qu’il cumulera jusqu’en 1964 avec celles de vice-premier ministre et de procureur général. Parmi ses réalisations, on compte la création de l’Office de la langue française et l'instauration des relations France-Québec. Par la suite, il se retire de la politique active pour occuper différents postes dans l’administration publique.

Crédit photo : Publications du Québec, Centre de Services partagés du Québec.