Athanase-David
Création de :
Catherine Villeneuve

Récipiendaire

de Bellefeuille, Normand

Prix Athanase-David 2017
Catégorie : Culturelle

Né le 31 décembre 1949
Montréal

Normand de Bellefeuille - lauréat
Photo : © Éric Labonté

De façon aussi soutenue que diversifiée, Normand de Bellefeuille habite la vie littéraire québécoise depuis plus de quarante ans. Il s’y investit comme écrivain, journaliste, critique, professeur, conseiller, éditeur ainsi que comme directeur littéraire et directeur de collection. Du poème au roman en passant par la nouvelle et l’essai, il utilise sa plume avec intelligence et audace, mariant profondeur humaniste et créativité.

L’œuvre de Normand de Bellefeuille, issue du formalisme incarné, se renouvelle et étonne. Mature, elle habite pleinement le moment. Originale, elle repose sur un juste équilibre entre poésie intimiste et réflexion sur la littérature. Toute en finesse, elle explore en profondeur diverses thématiques, dont la mort, la féminité et la douleur. Forte, elle allie l’expérimentation à la vie elle-même dans une forme qui se veut accessible.

Normand de Bellefeuille obtient un baccalauréat en études françaises et histoire de l’art de l’Université de Montréal en 1972, puis une maîtrise en études françaises en 1973. Sa bibliographie de près d’une quarantaine d’ouvrages, à laquelle s’ajoute une centaine de critiques et d’analyses théoriques, est diffusée dans nombre de publications québécoises, canadiennes-anglaises et étrangères.

Les poèmes de Normand de Bellefeuille sont édités pour la première fois en 1974, aux Herbes rouges. L’alliance entre l’auteur et cette maison d’édition dure jusqu’en 1991 et permet la parution de plusieurs poèmes, d’un roman, d’une pièce de théâtre ainsi que d’un ouvrage de fiction. Titré Lascaux, ce dernier constitue une œuvre hybride où se mêlent habilement les genres. Il en va de même pour Le livre du devoir, dans lequel les poèmes prennent la forme du récit; la poésie de Normand de Bellefeuille n’en étant que plus accessible. Le prix Émile-Nelligan lui est d’ailleurs attribué pour cette œuvre afin de souligner l’émancipation de la nature même du poème.

En 1986, l’auteur publie l’essai poétique À double sens, qui repose sur un important travail de recherche. Dans cet ouvrage, il tente d’exprimer les références poétiques de son œuvre. Il est alors perçu comme étant innovateur, car rares sont les poètes qui se livrent à un tel effort d’interprétation.

Dans les années 1990, Normand de Bellefeuille publie quatre œuvres qui obtiennent autant de récompenses : Obscènes, Notte Oscura, Nous mentons tous et La marche de l’aveugle sans son chien. Il y aborde des thèmes humanistes et généalogiques qui marquent l’imaginaire de ses lecteurs. S’ensuivent deux de ses recueils les plus appréciés, soit Chroniques de l’effroi et Catalogues affectueux, dans lesquels il exploite l’angle autobiographique, voire intimiste. Il voit ces deux œuvres singulières récompensées notamment par le Prix littéraire du Gouverneur général du Canada. Enfin, les années 2000 sont marquées par la dimension expérientielle de son écriture.

Généreux de sa passion et désireux de la partager, Normand de Bellefeuille est chargé de cours au Département d’études littéraires de l’Université du Québec à Montréal, de 1975 à 1977, et professeur de littérature, de communication et d’histoire de l’art au Collège de Maisonneuve, de 1972 à 1997. « Je souhaite que l’on retienne de moi ma volonté de passer au suivant mon savoir et mes connaissances », dit-il. Patrick Lafontaine, directeur littéraire des Éditions du Noroît, estime que Normand de Bellefeuille « a non seulement pris part à l’institution littéraire québécoise et qu’il l’a nourrie de l’intérieur, mais qu’il a également participé à la formation plus large, mais combien essentielle, de lecteurs par l’entremise de l’enseignement de la littérature ».

Au-delà de l’enseignement, on entend Normand de Bellefeuille à l’occasion de colloques internationaux, de conférences et de lectures publiques au Québec, au Canada, aux États-Unis et dans divers pays d’Europe. Il est également présent, à titre d’auteur, de lecteur, de concepteur, de recherchiste, de critique ou d’animateur, à de nombreuses émissions radiophoniques et télévisuelles.


Athanase David
Qui était Athanase David ?
 

Membres du jury :
Bertrand Laverdure
François Barcelo
Mauricio Segura
Karoline Georges
Hervé Bouchard



Texte :
MCC